Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« #10 On l'a dit, on le fait : les cultures pour se rencontrer | Page d'accueil | #12 On l'a dit, on va le faire : la rénovation de l'arrière de l'Espace Jules Ferry »

samedi, 08 avril 2017

#11 On l'a dit, on l'a fait : la préservation du patrimoine

Dans une ville qui se transforme rapidement, il est décisif de ne pas couper le lien avec ses racines. Pour préserver l'identité et l'histoire de la ville, nous avons souhaité recenser le patrimoine bâti pour mieux le préserver.

En lien avec la communauté de communes du Genevois une étude a été conduire sur la patrimoine bâti. Le Plan Local d'Urbanisme a doublé les zones reconnues pour leur patrimoine bâti et a renforcé les règles de protection. Dans ces zones, le permis de démolir préalable est nécessaire. Les projets de rénovation devront se faire dans le respect du patrimoine ancien.

Par ailleurs, deux parcours patrimoines ont été lancé qui permettent aux habitants de se promener dans la commune et d'en découvrir son histoire.

La Croix de Mission de Thairy a été récupérée et installée en concertation avec le comité de quartier.

L'ancienne Boulangerie Lavorel, dans le quartier de la ferronnerie, a été vendue pour un projet de rénovation qui est en cours. Un appel à projet a été lancé pour la rénovation de la maison Hoo-Paris sur la place de la Libération.

Toutes les alternatives à une déconstruction du pont Manéra ont été étudiées. Dès lors que le seul itinéraire possible supposait une déconstruction du Pont Manéra, et en lien avec le service archéologique du département, nous avons mis en œuvre toutes les mesures de protection du patrimoine possible : radiographie en trois dimensions pour un archivage historique, déconstruction soignée, reconstruction d'une arche de mémoire, valorisation patrimoniale sur site et en lien avec les écoles. Ces mesures exceptionnelles ont été soulignées par la Direction Régionale des Affaires Culturelles présidée par le Préfet de Région lorsqu'elle a rejeté le recours déposé par une association.

Nous vous avons dit que la préservation du patrimoine était importante à nos yeux. Nous le faisons.

08:25 | Commentaires (2) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Bonjour monsieur la maire,
Préservation du patrimoine, vous l'avez dit, vous l'avez fait oui et il vous reste beaucoup à faire. En particulier sur le:"petit patrimoine" qui est bien délaissé , fontaines bassins de Thairy Crache, Lathoy, les croix de mission noircies par la pollution Norcier, Therens, remettre en place celle de Ternier, les monuments F. David César Duval plaque 1603, plaque F David dans le jardin de la ferme du même nom, la plaque rappelant la visite du général de Gaulle en haut des escaliers de la maison commune: ils, elles auraient besoin d'un nettoyage pour redécouvrir les sculptures, les inscriptions. Porter sur les plaques de rue dédiées à nos hommes ou femmes célèbres ce qu'ils étaient, comme vous l'avez fait pour les plaques des rues Paul Aubry, Fernand David, le Général Pacthod, César Duval
Dans le projet de l'entrée sud rue des vieux Moulins on va détruire une maison construite en 1900 maison qui est à rattacher à l'ancienne minoterie Rambosson bâtiment que vous conservez à juste raison car son histoire remonte au marquis de Coudrée mappe sarde de 1756, et cadastre impérial de 1780. Pourquoi détruire cette maison de 1900 alors que l'on va aussi conserver le bâtiment de "nous aussi" construit il y 20 ans et qui ne présente pas un intérêt historique particulier?

Écrit par : Durand Michel | vendredi, 14 avril 2017

Bonjour Monsieur,

Nous n'avons pas pris l'engagement de tout faire en matière de préservation du patrimoine. Cela n'aurait pas été correct vis à vis des habitants, car les moyens communaux sont limités.

Cependant sur les éléments que vous citez, l'entretien des plaques et monuments a été budgeté par le service culturel pour l'exercice 2017. Une dépense rendue possible grâce au programme d'économies. Ce traitement doit être fait par une société spécialisée que nous recherchons afin de ne pas endommager le patrimoine.

Les habitants, les associations et les comités de quartier ont été solicités pour proposé des noms de rue. Les détails sur leur vie seront indiquées pour les nouveaux noms de rue.

S'agissant de la maison que vous citez, dans le périmêtre de l'entrée sud, le tènement a été isolé afin que le projet puisse se faire sans nécessairement détruire ce bâtiment.

Cordialement,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard | vendredi, 14 avril 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.