Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Commission d'appel d'offre : toujours aucun projet en vue | Page d'accueil | Compte rendu du conseil municipal du jeudi 18 février 2021 »

samedi, 06 février 2021

Les enfants sont notre avenir, les rythmes scolaires nous concernent tous

La qualité de l’éducation des enfants de St-Julien nous concerne tous. La Ville lance une consultation sur les rythmes scolaires. Du 4 au 24 février, l’ensemble des habitants va pouvoir voter soit pour la semaine à 4 jours et demi soit pour la semaine à 4 jours.

La question des rythmes scolaires est une question relativement complexe puisqu’elle influe sur l’apprentissage, l’épanouissement et le développement de l’enfant. C'est une réflexion globale puisqu'elle doit tenir compte de l'environnement de l'enfant qu’il soit en famille, à l’école ou dans ses activités extra scolaires.

En complément des informations de la mairie, nous avons souhaité recenser pour vous les principaux avantages et inconvénients de chacune des deux options pour contribuer à la réflexion collective de ce débat public sur la réussite scolaire. En effet, l'enjeu est important au niveau collectif pour les futurs citoyens que sont les enfants de notre commune.

Nous nous basons sur des retours d’expériences de parents d’élèves et des professionnels de l’enfance, sur des recherches scientifiques de chronobiologistes et ainsi que sur l'expertise du corps enseignant. 

 

4 jours 

Avantages :

  • Organisation familiale facilitée pour certaines familles
  • Harmonisation avec les autres communes
  • Un déplacement de moins par semaine pour les enseignants
  • Une journée par semaine de repos

Inconvénients :

  • Journées trop longues avec des apprentissages moins efficaces à certains moments de la journée
  • Désynchronisation le mercredi, avec un potentiel changement de rythme du coucher le mardi soir et du lever du mercredi matin
  • Difficulté de compatibilité professionnelle pour les personnes qui ne peuvent bénéficier de temps partiel (mercredi)
  • Coût financier pour la garde du mercredi 
  • Risque d’augmentation d’enfants livrés à eux-mêmes et / ou devant les écrans le mercredi
  • Impact en termes de ressources humaines pour les équipes d’animation et quel coût pour la municipalité ?
  • Temps réduit pour développer des projets sur le temps périscolaire

4,5 jours 

Avantages :

  • Journées d’apprentissages plus courtes
  • Apprentissages facilités grâce aux 5 matinées travaillées pendant lesquelles l’attention est meilleure
  • Levers et couchers réguliers toute la semaine comme il est recommandé par les spécialistes du rythme des enfants
  • Facilitation de l’apprentissage du français pour les primo-arrivants grâce à la continuité de la semaine
  • Possibilité d’avoir des activités extra scolaires pendant la semaine et du temps pour faire les devoirs
  • Passerelles avec les associations sportives de la ville 
  • Possibilité pour les parents de travailler le mercredi matin
  • Tous les enfants peuvent bénéficier des activités périscolaires (TAP) dès 15h30 d’autant plus qu’elles sont gratuites pour les familles les plus modestes favorisant l’égalité des chances
  • Motivation supplémentaire pour les équipes périscolaires qui ont davantage de temps pour développer les projets pédagogiques

 Inconvénients :

  • Moins de temps de sieste pour les petites sections de maternelle
  • Déplacement supplémentaire pour les enseignants
  • Organisation familiale plus complexe pour certaines familles
  • Semaine non harmonisée avec les autres communes du Genevois

Beaucoup d’entre vous s’interrogent sur l’important turn-over des équipes enseignantes sur notre commune et de la continuité pédagogique qui en découle. Pour votre information, cette situation n’est pas propre à St-Julien ; on la retrouve malheureusement dans d’autres communes du bassin genevois. Un éventuel passage à 4 jours ne pourra pas résoudre à lui seul ce turn-over des enseignant-e-s. En effet, d’autres facteurs expliquent aussi le manque d’attractivité des communes frontalières avec notamment les niveaux élevés des loyers, les difficultés de transport aux heures de pointe ainsi que les difficultés socio-économiques croissantes rencontrées dans les villes de taille moyenne en France.

Nous avons bien conscience des problématiques d'organisation pour certaines familles et enseignant-e-s liées au rythme de 4,5 jours. Cependant et avec un planning cohérent ce rythme nous semble plus adapté aux besoins de l’enfant pour favoriser un meilleur apprentissage.  L'objectif collectif fondamental est de favoriser l'éducation scolaire de l'ensemble des futurs citoyens de notre commune en donnant à chaque enfant de meilleures chances pour sa réussite scolaire et son épanouissement personnel. 

Cette consultation ne concerne pas seulement les parents d’élèves mais bien l’ensemble des habitant-e-s puisque la réussite éducative des enfants relève effectivement de l’intérêt général.

Nous encourageons donc l’ensemble des St Juliennois-e-s à voter lors de cette importante consultation à venir.

Bon début d'année à toutes et à tous !

L'équipe Vive Saint Julien.

 

Voici le lien direct pour participer au vote sur le site de la ville

https://www.st-julien-en-genevois.fr/services/enfance/concertation-les-rythmes-de-l-enfant-1169.html

 

Vous pouvez également voter à l’accueil de la maire du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h.

 

 

12:50 | Commentaires (2) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

4 avantages pour 4 jours Versus 9 pour 4jours 1/2 !!
Ce n’est pas vraiment équitable !

Ce que vous devriez également dire c’est que les professionnels disent clairement que si le rythme est à 4j 1/2 alors c’est l’école le samedi matin et repos les mercredis.
C’est ça l’idéal pour le rythme de l’enfant.
Trouvez moi les parents qui seront d’accord de sacrifier leur week-end !

Écrit par : Dupont Yeganeh | samedi, 06 février 2021

Bonjour,

L'analyse est équitable : nous pensons qu'il y a beaucoup plus d'avantages pour la semaine de 4,5 jours que pour la semaine de 4 jours. A vrai dire certains n'ont même pas été mentionnés, comme par exemple les retours des directeurs d'écoles qui affirment qu'il n'y pratiquement plus d'accidents dans les cours d'école alors que précédemment les déclarations aux assurances étaient une charge de travail significative pour les directeurs.

Vous avez raison, certains parents ne seraient pas prêts à sacrifier leur week-end pour s'assurer que leurs enfants aient la meilleure éducation. D'autres parents estiment au contraire que l'éducation des enfants est plus important. Au delà du seul cas de leurs propres enfants, l'accès de tous les enfants de la commune à la meilleure éducation est une préoccupation de justice sociale.

Certains enseignants priorisent leur organisation personnelle et préfèrent la semaine de 4 jours. D'autres enseignants priorisent leur mission d'éducation - raison fondamentale de leur engagement personnel dans ce métier, ils préfèrent la semaine de 4,5 jours.

Cependant, le choix qui se pose aujourd'hui est celui qui a été mis en avant par la municipalité. Nous répondons donc à la question posée. Et pour nous la réponse est claire : l'intérêt général nous conduit à prioriser l'éducation des enfants et donc la semaine de 4,5 jours. Bien cordialement,

Écrit par : Antoine Vielliard | vendredi, 19 février 2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.