Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La France a besoin de moyens de police, de justice, de santé et d'éducation | Page d'accueil | Grand Genève : résoudre ensemble nos problèmes plutôt que chacun chez soi »

samedi, 26 novembre 2016

Un président de droite pour la France plutôt qu'un président juste pour la droite

Alain Juppé.jpgLes primaires sont là pour désigner le meilleur candidat pour devenir Président de la République Française. Un Président pour toute la France. Un Président qui unit le pays pour qu'il se réforme.

Depuis trop longtemps, la gauche ne désigne qu'un candidat pour la gauche et la droite qu'un candidat pour la droite. Nous en connaissons le résultat : blocages, manifestations, alternances à répétition qui conduisent à détricoter tous les cinq ans ce qui a été fait auparavant. A terme, les réformes trop radicales conduisent toujours à des contre-réformes. Aucun pays n'avance à coup de godilles. Les pays qui se modernisent et s'adaptent le font par le débat, l'union, le diagnostic partagé, une forme de consensus : bref toutes les méthodes de gestion du changement. C'est plus long au départ, mais tellement plus rapide ensuite. C'est plus tenable sur la durée. La mise en œuvre est plus facile.

Je fais le choix de l'union nationale lorsque, en tant que centriste, je vote pour Alain Juppé plutôt que pour un candidat centriste. Je suis convaincu qu'il vaut mieux un candidat qui fédère le plus grand nombre de Français. D'abord pour s'assurer de sa victoire en mai prochain. Les temps sont beaucoup trop incertains pour risquer de diviser aujourd'hui les Français de la droite et ceux du centre par une candidature trop droitière. Ensuite, parce qu'il faudra fédérer bien au delà de la droite et du centre pour mener à bien les réformes radicales dont la France a besoin. Enfin, parce que je sais trop que le pouvoir ne se limite pas à la victoire à une élection mais bien à la capacité de mobiliser tout un pays. Les promesses trop radicales sont des promesses illusoires car elles ne peuvent pas être mises en œuvre faute de soutien large dans la société française.

J'en appelle à chacun d'entre vous : prenez en main VOTRE avenir. VOTRE avenir se décide dimanche, car votre avenir est indissociable de celui de la France. Les effets de la primaire de dimanche se feront sentir jusqu'à St Julien au travers des baisses de dotations annoncées par un candidat plutôt que l'autre, au travers des déficits publics annoncés par un candidat plutôt que l'autre, au travers de votre couverture de santé, au travers de la compétitivité, mais surtout au travers des troubles sociaux, économiques et politiques que conduirait la désignation d'un candidat plutôt que l'autre. Enfin, parce que l'un de ces candidats à tout simplement plus de chance de rassembler largement face à Marine Le Pen que l'autre.

4 millions d'électeurs français ont voté dimanche dernier. 41 millions n'ont pas encore donné leur point de vue sur leur propre avenir dont tout particulièrement environ 8 millions d'électeurs de la droite et du centre. Il revient à ces 8 millions d'électeurs de participer au choix du candidat pour lequel ils voteront probablement en avril et mai prochain. 8 millions d'électeurs qui ont beaucoup plus de pouvoirs que les 670 000 qui départageaient les deux candidats au premier tour. C'est pour leur accorder ce pouvoir que ces primaires sont organisées.

Alors votez, faites voter, mobilisez vos proches, venez en famille et entre amis : dimanche, dites l'avenir que vous souhaitez pour vous-mêmes, pour vos proches, pour St Julien et pour la France.

11:24 | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.