Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Sur la convivialité, on en a même fait plus que ce qu'on avait promis | Page d'accueil | Mon credo pour la France »

lundi, 03 avril 2017

#7 On l'a dit, on le fait : la mobilité douce

La croissance démographique est très importante. Les besoins en déplacement augmentent encore plus vite. D'après une récente étude réalisée par l'ARC Syndicat Mixte, même avec le Léman Express, même en développant la mobilité douce, le covoiturage et les transports en commun, il y aura en 2030 encore 70 000 déplacements supplémentaires dans le Genevois français que par rapport à la situation d'aujourd'hui pourtant déjà saturée. Il nous faut donc être d'autant plus moteurs dans la promotion des mobilités alternatives pour éviter l'embolie généralisée de tout le Grand Genève. A ce jour, la moitié de nos déplacements concernent des distances de moins de 3km que l'on pourrait faire à pied ou en vélo... s'il y avait des pistes cyclables et des trottoirs suffisamment agréables, sécurisés et attractifs.

L'expérience des villes en Europe montre que la proportion de vélos et piétons augmente directement avec le nombre des infrastructures qui leur sont dédiés. C'est pourquoi nous intégrons, petit à petit la mobilité douce dans tous nos aménagement. Des trottoirs larges agréables et confortables ont été réalisés à l'Allée de la Feuillée et permettent aux 3000 St Juliennois qui résident dans les quartiers ouest de pouvoir venir en ville à pied de manière plus confortable.

Des pistes cyclables et des allées piétonnes sont en cours de réalisation sur la route des vignes et sur la route de Thairy. Les projets de pistes cyclables et d'allées piétonnes ou de trottoirs sont dessinés et les travaux lancés prochainement sur la route de Lyon, la rue des Sardes, la rue du Dr Palluel, la place César Duval et la rue du Jura.

Des aménagements de mobilité douce ont commencé à être réalisés et seront completés rue Napoléon III près de l'école du Puy St Martin. Ils sont terminés chemin des grandes rasses et allée des cyclades. Un passage piéton a été réalisé dans l'ancienne propriété de Mlle Desjasques pour relier l'avenue de Genève à la rue Amédée VIII de Savoie. Des trottoirs ont été réalisés route de Feigères. Le chemin Violet a été sécurisé. La traversée de la RD1201 en haut de Cervonnex est planifiée avec le département pour 2017. Une première section de chaucidoux a été réalisé entre Thérens et Thairy et sera étendue cette année.

Cela s'est accompagné d'un déploiement progressif de supports à vélo : à Perly, à la gare, dans la Grand'rue et à Buloz. D'autres suivent bientôt.

Pour mieux sécuriser les piétons et les vélos, les limitations de vitesse ont été réduite dans les hameaux et entre les hameaux.

L'ensemble prend forme au travers d'un plan communal des mobilités douce qui a été réalisé en 2016. Une programmation pluriannuelle est en cours pour financer le développement de ces infrastructures de mobilité douce.

07:44 | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.