Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« #9 On l'a dit, on le fait : réduire le trafic de transit | Page d'accueil | #10 On l'a dit, on le fait : les cultures pour se rencontrer »

jeudi, 06 avril 2017

Sur la mobilité aussi, on est allé au delà de nos engagements

La mobilité est un problème majeur à St Julien comme dans tout le Genevois français et même tout le Grand Genève. Nous devons gérer les politiques incohérentes de Genève qui souhaite attirer toutes les multinationales du monde, sans être capable de loger ses propres habitants. Chaque année des dizaines de milliers de personnes sont contraintes de s'installer loin des réseaux de transports ce qui se traduit par 15 voitures supplémentaires chaque jour sur les routes du Grand Genève. Au delà de nos engagements, nous allons de l'avant sur les questions de mobilité.

Nous avons finalisé le projet d'accès ouest, lancé les consultations et mis en œuvre les travaux. Le projet a pu être amélioré et a été voté à l'unanimité du conseil municipal, fédérant à la fois ceux qui s'opposaient à une mise à double sens de la rue des Sardes et ceux qui y était favorable. La procédure de déclaration d'utilité publique a été mise en œuvre en un temps record en Haute-Savoie grâce au soutien des services de l'Etat. Le pont sous la voie ferrée a été installé comme prévu le 11 novembre dernier. Les travaux suivent leur cours à un prix inférieur que les estimations initiales.

Nous avons mis en place un plan pluriannuel de rénovation de la voirie. St Julien aura bientôt des routes communales en état plutôt qu'un gigantesque élevage de nids de poule en plein air. La promenade du Crêt, la route de Crache, la route de Thérens, le chemin de la mercière ont déjà été réalisées. Le reste de la route de Thérens, la rue des muguets, la route de Lathoy, la rue Amédée VIII de Savoie, la place de la libération, la rue de la platière, l'avenue de Ternier et la rue des vieux moulins seront réalisées cette année.

Une voie d'évitement par la gauche a été réalisée à Cervonnex. 

Nous avons assuré la promotion du covoiturage qui a permis de doubler le nombre de covoitureurs dans le canton. Nous avons développé l'autopartage avec trois voitures sur deux stations. Des bornes de recharge pour voitures électriques seront installés dans les prochains mois.

Nous avons finalisé le plan de mise en accessibilité de la voirie et des aménagements des espaces publics a été finalisé et sa programmation budgétaire pluriannuelle votée par le conseil municipal.

Nous avons mis en œuvre la concertation sur le projet Pôle Gare et sur l'Entrée Sud.

Favoriser la mobilité de tous en développant les mobilités alternatives est important. Nous le faisons au delà des engagements pris il y a trois ans.

 

08:18 | Commentaires (2) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Bonjour monsieur le Maire,
Pourquoi ni a t il pas de passage protégé pour les piétons à l'intersection de la descente du Crêt et la route d'Annemasse?
Cordialement.
Michel Durand

Écrit par : Durand Michel | vendredi, 14 avril 2017

Bonsoir,

Lorsqu'on marque un passaage piéton à un endroit qui n'est pas suffisament visible pour les automobilistes, on donne un faux sentiment de sécurité aux piétons qui les conduit à se mettre en danger. En l'occurence, à cet endroit, le passage piéton ne seraitpas visible pour un véhicu,evenant du rond point des automates en raison du dénivelé.

Corrdialement,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard | vendredi, 14 avril 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.