Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Pour une croissance au service des habitants, je soutiens les Verts Genevois | Page d'accueil | Nouvelle entrée ouest et poursuite des travaux : mode d'emploi »

jeudi, 05 avril 2018

Elections cantonales genevoises mode d'emploi

Les élections du parlement cantonal genevois (Grand Conseil) aura lieu le 15 avril. Les élections du gouvernement genevois (Conseil d'Etat) aura lieu le 15 avril pour ce qui est du premier tour et le 6 mai pour ce qui est du second tour.

Le Grand Conseil est élu au scrutin proportionnel intégral avec un "quorum" fixé à 7% : les listes qui n'auront pas ce minimum de 7% seront privées de toute représentation afin de réduire l'éparpillement politique. Ces élections seront particulièrement importantes pour l'avenir de Genève et donc indirectement du Grand Genève et du Genevois français. L'incapacité actuelle de Genève à penser son avenir au sein de sa région crée des problèmes majeurs d'aménagement et de mobilité.

La division des populistes rend probable une baisse importante de leur représentation politique et donc de leur influence. Elle rend même possible une disparition totale de leurs représentants en cas de perte du quorum. Cela suppose une mobilisation importante des électeurs modérés et en particulier des Genevois résidant en France.

Le mode d'élection est nominatif : les votes de parti déterminent le nombre de sièges par parti, mais les votes nominatifs déterminent qui est élu au sein de chaque parti. Les votes nominatifs sont donc au moins aussi importants que les votes par parti. Ce n'est pas comme en France où la seule réflexion politique dans les élections parlementaires consiste à choisir un député de la majorité ou un député d'opposition quelques soient ses compétences, ses convictions, ses bilans et ses projets. L'éventail des choix est beaucoup plus large et beaucoup plus démocratique en Suisse en général et à Genève en particulier.

Le site Smartvote.ch permet, en répondant à quelques questions, d'identifier les candidats qui ont les idées les plus proches des vôtres. Je vous encourage à l'utiliser.

Pour ma part, voilà la liste des candidats qui ont les idées les plus proches des miennes. J'ajouterai à cette liste les candidats transfrontaliers que sont Paolo Luppo (PDC), Houda Khattabi (PDC), Nathalie Hardyn (PLR), Sara De Maio (les Verts) et Denis Bücher (Les Verts).

 recommendation de vote smartvote Antoine Vielliard.pdf

 

 

16:50 | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.