Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Pour une ville plus conviviale et inspirante sur sa transition environnementale | Page d'accueil | Nous continuerons d’impliquer les habitants, de les consulter et d’améliorer la transparence »

vendredi, 13 mars 2020

Nous sommes une équipe

Nous sommes une équipe, et nous avons été fortement atteints par les attaques régulières contre le maire pendant toute cette campagne. Ces attaques personnelles sont fausses et injustes. Elles sont méprisantes pour Antoine Vielliard, accusé de tous les maux, et pour nous.

En effet, nous pensons qu’une campagne électorale consiste avant tout à présenter un projet et une équipe aux habitants.

Qui a mis en place, fait vivre et pris en compte les propositions des comités de quartier ces 6 dernières années ? Qui a réalisé de multiples enquêtes auprès des habitants, organisé en moyenne une réunion publique par mois sur différents sujets, créé un comité consultatif avec les habitants pour les écoles Mandela ? Qui a fait intervenir un prestataire spécialisé dans la concertation avec les habitants avant même de lancer le concours pour le projet cœur de ville puis organisé une nouvelle concertation une fois un projet choisi ? C’est notre équipe, et nous en sommes fiers, comme nous sommes fiers de toutes les autres concertations engagées pendant le mandat.

La démarche participative, nous la pratiquons déjà. Pour nous, ce n’est pas un sujet de campagne car c’est un acquis.

Bien sûr, après la concertation vient le temps des décisions. Cela demande d’avoir le courage de ne pas plaire à tout le monde. Nous avons ce courage et ce sens des responsabilités : nos décisions sont guidées par l’intérêt général et non par les intérêts particuliers.

Concernant notre mode de fonctionnement en interne, nous tenons à rétablir la vérité, face à la médisance insistante de certains : depuis  6 ans, l’ensemble des élus de la liste Vive Saint-Julien ont pris les décisions en commun, à la majorité, chaque semaine. Chaque vote avait la même valeur, y compris celui du Maire. Chacun avait la liberté de vote, tant en réunions internes qu’au conseil municipal. Les échanges ont toujours été constructifs, ouverts et respectueux, malgré les éventuelles divergences.

C’est ce même mode de fonctionnement que la nouvelle équipe, qui travaille sur un projet de ville depuis plus d’un an, a adopté, et adoptera pour les 6 prochaines années si les électeurs nous font confiance dimanche.

Notre union s'est construite par le travail en commun et un projet commun plutôt que sur un assemblage hétéroclite d'oppositions. Si nous avons pu doubler le rythme des investissements depuis 6 ans, c'est aussi parce que nous sommes d'accord sur les orientations de la ville. Nous prenons les grandes décisions courantes. C'est un gage d'efficacité déterminant, particulièrement pour affronter les temps de crise qui s'annoncent.

L'équipe qui se présente devant vous aujourd'hui permet à des habitants qui ont un engagement sincère de participer à la vie de Saint-Julien, en dehors de toute idéologie partisane. Nous ne cachons pas nos engagements passés, comme le font plusieurs candidats de l’équipe adverse, transpartisane et soutenue par la députée LR : une tête de liste candidate PS aux sénatoriales, un second de liste suppléant d’un député LR, plusieurs anciens candidats et conseillers municipaux PS et LR. Nous sommes simplement des citoyens, guidés par l’intérêt de la Ville et le respect de chacun, y compris évidemment ceux qui ne pensent pas comme nous.

Le maire incarne les valeurs de notre équipe : respect, transparence, intelligence collective, écoute et sens de l’intérêt général.

Enfin, nous souhaitons rétablir quelques vérités sur trois projets qui nous paraissent essentiels pour l'avenir de la ville.

Sur le tramway, tout d'abord. L'autre liste prétend en même temps faire un "moratoire" sur les grands projets et mener à bien dans les temps les travaux du tramway... alors même que Véronique Lecauchois a été la seule conseillère communautaire à voter contre le tram  le 17 septembre  2015 ! Alors Moratoire ?  Ou travaux l'année prochaine pour une mise en service en  2023 ? Les deux options ne sont pas compatibles, il faut choisir. Pour un tramway en 2023, c'est notre liste qu'il faut choisir. Pour rattraper le retard de ces aménagements, St-Julien n'a pas le luxe d'avoir des moratoires.

Sur le coeur de ville, les mensonges sont encore plus éhontés. Rappelons tout d'abord que tous les élus actuels, y compris ceux qui se présentent sur l'autre liste, ont voté en faveur du projet au conseil municipal. Rappelons également que le cœur de ville disposera au minimum du même nombre de places de stationnement à la fin du projet! Il faudra simplement marcher quelques mètres, pour aller des parkings couverts (Atrium, hôpital, place du marché, entrée sud...) jusqu'à nos commerces, restaurants... Quelques mètres parcourus dans des espaces publics de qualité, avec des places arborées, des trottoirs larges et une circulation apaisée ! Alors si vous voulez continuer à zigzaguer au milieu des voitures et n'avoir aucune place digne de ce nom à St-Julien, pendant encore des années, votez pour l'autre liste. Si vous voulez que la ville poursuive ses investissements pour une ville agréable et conviviale, c'est pour nous qu'il faut voter !

Enfin, l'autre équipe annonce la création d'une maison de santé. C'est un très bel objectif, que nous partageons et sur lequel nous travaillons depuis plusieurs années. Toutefois, nous nous étonnons que l'autre équipe, qui pourtant comprend des personnes bien informées sur ce sujet, prétende qu'il suffise de le vouloir pour que cela se concrétise. Une maison de santé n'a de sens et de réalité que si des professionnels de santé souhaitent y travailler. A ce stade, ce n'est pas encore acquis et nous continuons à travailler en ce sens. Nous ne nous limitons pas à cette action, contrairement à ce que propose l'autre liste, et avons déjà réussi à faire s'installer deux nouveaux médecins généralistes dans la commune en 2019. Deux autres médecins envisagent de s'installer dans les prochains mois.

Nous souhaitons à tous les électeurs, ainsi qu’à l’équipe adverse une belle fin de campagne, parlant de nos programmes respectifs et non faite de rumeurs et calomnies.

Cédric Marx, Sabrina Farès, Robin Maillard, Matthias Fournier, Marie-Laure, Thomas-Bard, Edy Carl, Hugo Robert, Nathacha  de Tonnac, Thierry Fauvergue, Antoine Véjux, Dominique Gueguen, Elise Guillet, Richard Neveu, Muriel Salaun, Sylvain Dubeau , Frédéric Sansa, Valérie  Robert, Evelyne Battistella pour la liste Vive St-Julien

Commentaires

Des précisions bienvenues!
Il suffit de comparer les documents reçus dans les boite aux lettes: d’un côté des propositions précises, un projet « pour », de l’autre des généralités et une campagne « contre ».
J’espère que les électeurs ne seront pas dupes et feront le bon choix!

Écrit par : Yannick | vendredi, 13 mars 2020

Garder notre maire c'est voter pour une équipe qui travaille pour le bien de la société :

- garder un budget loin des dettes de l'équipe socialiste précédente
- créer des espaces de vie conviviaux
- écouter et dialoguer avec la population
- ne pas passer son temps à critiquer et démolir ses opposants
- travailler avec droiture

NE VOTER PAS pour des opposants qui se composent de gauche et de droite. Ce choix est déjà malhonnête!

Écrit par : Guémard Marylise | dimanche, 15 mars 2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.