Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Un Conseil Municipal d'affaires courantes | Page d'accueil | Compte rendu d'un conseil municipal d'affaires courantes »

mercredi, 02 septembre 2020

La municipalité vous a t-elle demandé votre avis ?

La nouvelle municipalité de St Julien a revendiqué deux prétentions pour convaincre les habitants : une liste apolitique et participative. 

Nous avons déjà vu que la liste apolitique a désigné un exécutif composé à 70% d'anciens candidats socialistes et LR-UMP... une proportion de candidats partisans 100 fois plus élevée que parmi les électeurs de la commune. La liste prétendument apolitique était au contraire une coalition très partisane de partage du pouvoir entre les socialistes et LR : aux socialistes la commune, à LR le canton et la circonscription, et aux St Juliennois les pots cassés.

Après 100 jours, il est maintenant possible de faire le point sur leurs prétentions participatives. 

Les habitants n'ont été consultés sur aucune décision.

Pourtant des décisions importantes ont été prises : l'interdiction du masque dans quelques rues arbitrairement définies du centre-ville, l'autorisation de Guitare en Scène en septembre puis sont interdiction quelques semaines plus tard, l'arrêt arbitraire du projet d'école de Cervonnex sur des motifs fallacieux, la scolarisation des élèves des prés de la fontaine à l'école François Buloz (en ne demandant qu'aux associations de parents d'élève, mais sans consulter les parents eux mêmes), la suppression de la taxe locale sur la publicité payée essentiellement par les grandes enseignes..etc..etc... Mais surtout c'est l'arrêt de la procédure juridique à l'encontre du canton de Genève sans aucune consultation qui est la plus scandaleuse. Cette décision va coûter à la commune plus de 3 millions d'euros sur les 10 prochaines années… soit 491 euros par contribuable de St Julien (cf estimation ici).

Pas de réunions publiques d'information, même à distance, comme nous avions l'habitude d'en organiser environ une fois par mois. Pas de nouvelles sur le renouvellement des comités de quartier. La seule réalisation participative est une enquête de lectorat sur le bulletin municipal dont nous avions pris l'initiative avant même les élections municipales.

Même dans son rapport à la minorité qui représente 40% des électeurs, la nouvelle municipalité est tout sauf participative : pas de délégation, pas de consultation, pas de considération. La nouvelle municipalité a mis un terme à toutes les pratiques d'inclusion de la minorité que nous avions mise en place. C'est un profond recul démocratique. La nouvelle municipalité entend chronométrer notre temps de parole alors qu'ils en abusait de manière systématique et que pour notre part nous n'intervenons que sur les sujets qui le mérite.

Sur ses prétentions participatives aussi la nouvelle municipalité s'est moquée des St Juliennois.

 

14:46 | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.