Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Compte rendu du conseil municipal du jeudi 21 janvier 2021 | Page d'accueil | Les enfants sont notre avenir, les rythmes scolaires nous concernent tous »

mardi, 02 février 2021

Commission d'appel d'offre : toujours aucun projet en vue

La commission d'appel d'offre s'est réunie ce jour. Elle a passé en revue des renouvellements de marchés publics : 1) marché d'entretien des espaces verts, 2) acquisition d'un véhicule pour les services techniques, et 3) petites fournitures de bureau.

Après 8 mois, la maire et des adjoints posent encore des questions de compréhension sur les procédures de marchés publics. Informé que la commune de Collonges était sorti d'un groupement de commande sur les fournitures de bureau, j'ai demandé qui était l'élu en charge de la commande publique qui avait conduit les discussions avec Collonges : Michel de Smedt venait seulement d'apprendre quelques jours plutôt que cela relevait de sa responsabilité. Effectivement, il est difficile d'assumer une responsabilité si on ne sait même pas qu'elle nous est confiée !

Il a fallu plus d'une heure de discussion entre les élus de la majorité pour passer en revue de simples renouvellements de marchés où le plus souvent les offres les moins chères étaient aussi les meilleures.

Toujours aucun nouveau marché. Toujours aucun projet en vue. Voilà près d'un an que l'équipe a été élue, 8 mois qu'elle est en responsabilité, mais elle ne conduit toujours aucun projet au service de la ville et de ses habitants. Beaucoup de palabres, beaucoup de communication, mais toujours très peu d'action. Après 8 mois de mandat, on a du mal à comprendre la motivation qui a conduit l'équipe municipale à se présenter aux élections : manifestement pas la volonté de mettre en œuvre un projet de ville au service des habitants.

Avant le début de la réunion, un conseiller municipal a demandé à un agent de la commune si les jardins suspendus de la rue des Sardes étaient réellement suspendus (sic). Alors qu'il lui était répondu que non, il a demandé alors à quoi servaient les câbles sur la parois cloutées - ceux qui servent à guider les plantes grimpantes. C'était un des rares moments vraiment amusant de la réunion, un exemple de médiocrité qui était sans conséquence sur l'avenir de St Julien. Je pensais que d'assister à la chute de ceux qui ont passé 6 ans à nous donner des leçons allait être amusant, en réalité, l'ampleur de leur médiocrité est telle que chaque réunion est profondément affligeante : ils ne font pas que chuter, mais ils entrainent dans leur chute la commune et ses habitants. Cela affecte nécessairement tous ceux qui sont attachés à St Julien, et en particulier ceux qui ont donné tant de temps et d'engagement au service de la ville.

15:08 | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.