Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Un conseil municipal indigent | Page d'accueil | Commission d'appel d'offre : toujours aucun projet en vue »

lundi, 25 janvier 2021

Compte rendu du conseil municipal du jeudi 21 janvier 2021

Bonjour, 

Vous trouverez ci-dessous un compte rendu détaillé de tous les sujets importants pour l'avenir de St Julien et de ses habitants abordés lors du conseil municipal du 21 janvier 2021 :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fin du compte rendu détaillé et exhaustif de tous les sujets importants pour les habitants et la commune abordé au conseil municipal (notamment la transition environnementale, la modération de la croissance urbaine, l'accélération de ses investissements pour s'adapter à la croissance des 30 dernières années, l'accueil des enfants genevois dans ses écoles, la procédure de mise à jour de ses règles d'urbanismes, la mise en œuvre du viager communal ou du marché de mobilier urbain, ou encore sur la création d'emploi dans la nouvelle zone d'activité, l'augmentation vertigineuse de l'endettement de la commune, ou encore sur la rénovation de l'église de Thairy, les comités de quartiers, une ATSEM par classe, l'augmentation du nombre de places de stationnement dans le centre ville...)

En revanche, le conseil municipal a passé près de deux heures à régler des affaires courantes : renouvellement en retard de convention, désignation de l'adjoint aux ressources humaines à une commission locale qui réunit les adjoints des affaires sociales de toutes les autres communes, garanties d'emprunts classiques pour le logement social, régularisation à l'euro symbolique d'acquisitions de terrains. Toutes les délibérations adoptées résultent de la mise en œuvre de décisions prises par la précédente municipalité.  Plus inquiétant, l'adjoint aux ressources humaines a souhaité supprimer un considérant sur la délibération sur la mutualisation selon lequel la mutualisation permet des économies d'échelle : un considérant inacceptable pour un adjoint aux ressources humaines pour lequel une bonne fonction publique est une fonction publique pléthorique plutôt qu'efficace : des valeurs qui seront coûteuses pour les contribuables de St Julien. 

Le paradoxe c'est que pendant que rien n'est fait : les dépenses augmentent, les recettes baisses et la capacité de la commune à investir chute.

Antoine Vielliard

08:58 | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.