Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Des fonds publics utilisés pour l'intérêt personnel d'un agent communal | Page d'accueil | 34% d'économies d'électricité depuis 10 semaines avec #Ecojoko »

jeudi, 10 février 2022

Le 42 avril

Marine-Le-Pen-dit-qu-Eric-Zemmour-va-finir-la-campagne-presidentielle-sous-les-10.jpgPlus le temps passe plus la date se rapproche. Ce 42 avril, date à laquelle il nous faudra choisir au second tour des présidentielles entre deux candidats d'extrême droite.

Je le vois venir depuis quelques années déjà ce 42 avril. J'ai vu des habitants abandonner leurs responsabilités de citoyens pour se complaire dans un simple rôle de consommateur. J'ai vu tant de gens renoncer à leurs responsabilités de s'informer, réfléchir puis débattre...ne pas s'inscrire sur les listes électorales et s'abstenir n'étaient que la suite logique de ces abandons. J'ai vu tant d'électeurs se décider en fonction de ce qui est mieux pour eux plutôt que pour le pays. Il y a quelques semaines, Richard Wehrli, l'excellent correspondant du Temps à Paris, écrivait ce très pertinent article "Le Grand Remplacement des citoyens par les spectateurs" de ses yeux de journalistes. J'ai vu pour ma part en tant qu'élu local le Grand Remplacement des citoyens par des consommateurs. On reproche parfois aux élus de ne se préoccuper que d'eux mêmes... mais de tous les habitants que je voyais chaque semaine, très peu sont venus me voir pour me parler des problèmes de quelqu'un d'autre qu'eux mêmes. Les gens qui venaient nous voir, nous donnaient au contraire, la fausse impression que nous étions les derniers imbéciles à nous occuper de l'intérêt général. 

Je vois venir ce 42 avril à mesure que l'extrême mobilisation de l'extrême droite pour la seconde place ne les conduit à la première. Je vois venir ce 42 avril lorsque j'entend ces habitants faire la fine bouche, exprimer leur insatisfaction comme si une élection était une enquête de satisfaction plutôt qu'un choix pour l'avenir. Je vois ce 42 avril arriver avec tous ces amis qui soutiennent des candidatures fantaisistes, recueillent des parrainages ou se présentent eux-mêmes comme si une élection présidentielle était la seule manière de proposer des idées originales. Je voyais déjà venir ce 42 avril dans les innombrables compromissions de LR avec le PS pour rétablir le bon vieux temps béni des alternances paresseuses : compromissions à St Julien (2008, 2014 et 2020), comme à la tête de l'association des maires de France.

Je vois venir ce 42 avril dans les débats de mes amis de gauche qui hésitent entre laquelle des inutiles candidatures de gauche choisir. Je vois venir ce 42 avril dans l'indécision de mes amis écologistes qui voudraient que des élus deviennent des dictateurs de l'environnement... car cela les soulagerait de la tâche de devoir convaincre le reste du pays. Je vois venir ce 42 avril dans la difficulté de la majorité présidentielle à former une véritable coalition au delà des ralliements individuels et soumis.

Je vois venir ce 42 avril dans la bouche de tous ceux qui estiment que Jospin était le seul responsable de son échec de 2001... comme si les électeurs qui auraient voulu voter pour lui au second tour et ne l'ont pas fait au premier n'avaient pas à assumer les conséquences de leur liberté. Pourtant, tous les Français ont du assumer les conséquences du mandat de celui que même Sarkozy appelait "le roi fainéant". Le 42 avril à venir sera de notre entière responsabilité de citoyen.

L'extrême-droite et la droite devenue extrême sont désormais majoritaires en France et cela semble nous laisser indifférent. Vous le voyez venir maintenant ce 42 avril ?

Je vois venir ce 42 avril dans cette remarque absurde des abstentionnistes qui imputent la responsabilité de leurs propres actes aux partis ou aux candidats comme s'ils étaient des enfants irresponsables. Beaucoup ne semblent pas encore avoir compris que l'abstention favorise les clientélismes, les lobbys, les intérêts particuliers. Elle favorise la médiocrité politique plutôt que de relever le niveau d'exigence.

Je vois venir ce 42 avril à chaque fois que l'élection de Trump, le Brexit, Johnson, Bolsonaro, l'alliance entre l'extrême droite et les populistes italiens, la qualification de Le Pen en 2002 sont immédiatement considérés comme des accidents à oublier plutôt que comme des signes avant coureurs qui doivent interpeller.

Je vois venir ce 42 avril dans cette liberté qui se revendique partout mais refuse d'assumer toute responsabilité, toute conséquence de ses actes.

Mais en démocratie, les citoyens devront assumer les conséquences d'une victoire de l'extrême droite au quotidien ou par l'exil.

J'ignore encore si ce 42 avril aura lieu cette année.

16:11 | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.