Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'autoroute Annemasse-St-Julien restera gratuite | Page d'accueil | Choisir d'investir dans la mobilité plutôt que de saupoudrer les fonds publics »

mercredi, 18 janvier 2017

Excellente année 2017

(vous trouverez ci-dessous le discours prononcé à l'occasion des vœux aux habitants 2017 ce mardi 17 janvier)

Mesdames, Messieurs, chers amis,

Ce début d’année est l’occasion de nous retrouver tous ensemble pour nous adresser les uns aux autres nos vœux de santé, de bonheur et de prospérité. Je tâcherai d’être bref pour laisser la place à ce qui à nos yeux est beaucoup plus important : un moment de convivialité qui nous permette à tous de nous retrouver. Vous aurez ainsi l’occasion ce soir de faire des photos en groupe pour cette nouvelle année, de voir les expositions sur les projets de pôle gare et de l’entrée sud et de gouter au buffet dinatoire composés de soupes et de galettes avant de poursuivre la soirée, pour ceux qui le souhaitent, au concert de nouvel an à 20h30 avec un programme époustouflant autour de pièce de Mozart, Fauré et l’oratorio de la nativité de Gossec.

Pour St Julien, 2017 sera une année particulière car les trois chantiers publics les plus importants de l’histoire de la commune seront conduit en même temps :

  1. la seconde partie des travaux de l’accès ouest qui revitalisera la moitié la plus habitée de la commune,
  2. le démarrage du chantier des deux nouvelles écoles des jardins de l’Europe et du parc scolaire qui l’accompagne,
  3. ainsi que sous l’égide du Centre Hospitalier, le démarrage des travaux de la future nouvelle maison de retraite tant attendue.

Avec une nouvelle école et une nouvelle maison de retraite, St Julien se préoccupe de ses habitants les plus jeunes autant que des plus sages.

Le programme d’économies de fonctionnement est sur le point d’être bouclé et permet désormais à la commune de s’engager dans un programme important d’investissements à la mesure de ce que la ville devient.  Au-delà des grands projets que je viens de lister, pour la première fois depuis longtemps, la commune va investir près d’un million et demi d’euros dans l’entretien de son patrimoine de bâtiments publics, culturels et sportifs, de voiries et d’espaces publics. Elle le fait certes pour 2017, mais s’engage aussi dans des programmes pluriannuels d’investissements qui nous permettront en quelques années de remettre à niveau les routes, les bâtiments ou encore l’éclairage public de la commune. Petit à petit le bourg devient ville. Dès cette année, vous pourrez observer qu’il y aura moins de nids de poules, moins de pannes d’éclairage ou moins de bâtiments mal entretenus. Il faudra cependant plusieurs années pour que cette remise à niveau soit complète.

Ces investissements seront financés d’une part par les ventes d’actifs qui n’avaient pas d’utilité publique, mais aussi par une augmentation de l’endettement rendue possible grâce au programme d’économies mis en œuvre depuis 2 ans.

Bien sûr, en 2017, l’urbanisme restera un sujet de préoccupation quotidien de l’équipe municipale avec la mise en œuvre du nouveau PLU qui obligera l’ensemble des promoteurs immobiliers à renforcer l’aspect qualitatif et l’intégration urbaine de leurs projets, tout en permettant à la commune de mieux maitriser le rythme des constructions. Je vous invite d’ors et déjà aux réunions publiques d’information qui se tiendront mardi prochain, le 24 janvier, ainsi que le 2 février pour la présentation des projets de l’entrée sud et du pôle gare. L’entrée sud et le pôle gare façonneront l’avenir de St Julien au cours des 10 à 15 prochaines années. Nous avons besoin de votre avis lors de cette concertation pour améliorer encore ces projets.

2017 sera bien sûr aussi l’année des élections présidentielles. Ces élections ne sont pas de simples courses de chevaux dont nous ne serions que des spectateurs amusés. Il s’agira bien de déterminer l’avenir de notre pays alors que celui-ci perd de sa compétitivité, ne résorbe pas son chômage, rejette une partie importante de sa jeunesse dans le désœuvrement, bref, perd la place et le rang qui est le sien. L’avenir du pays c’est l’avenir de chacun d’entre nous.

A cette occasion, j’attire votre attention sur les menaces qui pèsent sur les démocraties, de San Francisco à Séoul, en passant, ici même, par St Julien en Genevois. La démocratie c’est ce qui nous permet à chacun de pouvoir prendre part aux décisions publiques. C’est ce qui nous assure que d’une manière ou d’une autre, les habitants contrôlent et influencent les décisions publiques en fonction de l’intérêt général plutôt qu’ils ne soient guidés par des intérêts particuliers.

Véhiculer des rumeurs non-vérifiées affaiblit notre démocratie, s’informer auprès de journalistes indépendants et débattre la renforce. Lorsque la Gauche se contente d’attaquer la Droite et la Droite se contente d’attaquer la Gauche, c’est la république qu’elles détruisent.  Lorsqu’au contraire chacun énonce ses propositions dans le respect des valeurs des autres c’est la démocratie qui s’en trouve renforcée. Lorsque nous critiquons, insultons, méprisons nos institutions publiques, nous insultons l’ensemble du corps électoral français, nous décrédibilisons notre pays et ses institutions qui nous défendent. La démocratie s’affaiblit lorsque les élus et les médias, devenus trop faibles politiquement et économiquement, colportent les préjugés et les caricatures. La démocratie au contraire se renforce lorsque les élus et les médias animent le débat public avec des faits confirmés. La démocratie est en danger lorsqu’elle se laisse influencer par l’utilisation détournée des fonds publics, les référencements sur internet, les fils d’actualités des réseaux sociaux ou le clientélisme. La démocratie au contraire se renforce lorsque chacun participe aux décisions publiques sur le fondement de projets collectifs porteurs d’avenir.

La démocratie c’est le pouvoir de chacun. Ce pouvoir s’amenuise faute d’être utilisé à bon escient. Cette démocratie au contraire se renforcera avec des médias qui dépendront de plus en plus de leurs lectorats et de moins en moins de leurs annonceurs et de leurs actionnaires. Elle se renforcera par la qualité des débats que nous aurons les uns avec les autres qui doivent être des débats sur les orientations publiques qui nous concernent tous plutôt que sur les personnes. Bref, participez activement et constructivement au débat public qui s’ouvre car il détermine notre avenir à chacun autant que celui de la commune de St Julien en Genevois. Participez à ce débat en vous informant auprès de sources crédibles et en débattant avec vos proches. La politique ne doit pas se limiter à des échanges d’invectives mais être la discussion publique sur notre avenir commun. J’attire votre attention sur le fait que la démocratie doit être défendue chaque jour, non seulement en Corée du Sud, en Allemagne ou aux Etats Unis, mais également en France et même localement.

Enfin, et pour terminer, notre proximité avec la Suisse nous rappelle chaque jour que les nations qui progressent le plus sont celles qui travaillent ensemble. Non pas une moitié contre l’autre. Non pas en défaisant tous les cinq ans ce que les précédentes majorités ont fait, mais en prenant le temps de prendre des décisions concertées, partagées et utiles à tous afin qu’elles soient réellement définitives.

Le changement ne se décrète pas, il ne s’impose pas. Le changement se construit avec tous par l’écoute et le dialogue qui nous font tant défaut dans nos institutions de la 5ième république au scrutin majoritaire.

Si à Saint Julien en Genevois aucune délibération n’est présentée à l’ordre du jour du conseil municipal sans que les minorités n’aient pu donner leur point de vue, ce n’est pas pour leur faire plaisir, mais parce que nous avons la conviction que les délibérations sont forcément meilleures lorsque le point de vue des minorités peut y être intégré. Si nous avons passé autant de temps à travailler avec les comités de quartier ou encore si nous avons constitué un comité consultatif sur les écoles des jardins de l’Europe, c’est parce que nous avons la conviction que les projets sont meilleurs et vos impôts mieux utilisés lorsque chacun a pu apporter sa pierre à l’édifice. Si nous avons mis en place un conseil municipal des enfants c’est pour que cette ville se construise en veillant aux préoccupations de ses habitants les plus jeunes. Je leur laisserai la parole dans quelques instants afin qu’ils vous présentent eux-mêmes leurs vœux.

Nous avons la conviction que le pays aussi peut être gouverné dans le respect mutuel. Nous avons même la conviction que seul ce respect mutuel et cette unité nationale peut permettre à la France de retrouver sa grandeur, comme elle a su le faire à tous les moments importants de son histoire.

Mesdames, Messieurs, chers amis, que la soirée commence. Profitons de ces retrouvailles annuelles pour nous adresser les uns les autres tous nos vœux de santé, de bonheur et de réussite. Car ensemble, nous rendrons St Julien plus agréable à vivre pour chacun. Je vous souhaite une excellente année 2017.

16:00 | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.