Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« St Julien-en-Genevois adhère à l'Agence France Locale | Page d'accueil | La méthode brutale de Fillon n'aurait pas permis à St Julien de rééquilibrer ses comptes publics »

vendredi, 24 février 2017

Je ferai tout pour aider #Macron

image.jpegJ'ai souhaité la candidature de François Bayrou. Maintenant que le paysage se clarifie, en tant qu'européen, libéral et social, je soutiens résolument la candidature d'Emmanuel Macron. L'apport des valeurs, des convictions, de l'histoire et de l'expérience de François Bayrou complètent utilement la modernité et les idées iconoclastes d'Emmanuel Macron.

Je suis avant tout en faveur d'une grande coalition à même de mettre un terme définitif aux ruines d'une UMP qui se nombrilise et d'un PS qui se marginalise et qui ont ensemble tant handicapé le débat public français ces 30 dernières années. Faut-il rappeler que ces deux partis incapables de travailler ensemble à l'avenir de la France ont pourtant été capables à Saint Julien de s'entendre à plusieurs reprises pour préserver leurs intérêts électoraux communs. A St Julien, comme un peu partout en France.

Je suis favorable à ce qu'il soit mis un gigantesque coup de ménage à une classe politique nationale qui a cautionné les dérives illégales de Nicolas Sarkozy comme celles de François Fillon, sans parler de tout ce qui se passe à l'échelle départementale et que je dénonce régulièrement depuis plusieurs années.

Je suis favorable à ce qu'une large coalition au service de l'intérêt général succède à ce duopole préoccupé exclusivement de ses invectives sectaires partisanes. Il me semble qu'il est préférable que ce gigantesque coup de balai soit fait par des démocrates plutôt que par des national-socialistes. C'est sans doute pour nous démocrates notre dernière chance pour mettre ce coup de balai avant qu'il ne soit pas mis par d'autres.

Ma détermination et ma conviction sont sans bornes. J'aurai dans cette campagne beaucoup plus de détermination que ceux qui se sont battus contre les fraudes de Sarkozy et qui aujourd'hui cautionnent sans vergogne celles de Fillon ; qui ont défendu l'idée d'un effort national partagé et qui aujourd'hui défendent sans sourciller l'idée que cet effort ne serait pas partagé par ceux qui la préconisent. J'aurai beaucoup plus de détermination que ceux qui ont défendu l'alliance nationale pour la France préconisée par Juppé et se résolvent aujourd'hui à défendre l'idée d'un affrontement national par une réforme imposée d'autorité par une petite minorité. Je serai beaucoup plus déterminé que ces sarkozistes jusqu'au bout de leur verni à ongle qui ont enduré la dénonciation constante des fraudes, des conférences payées, des crimes et des délits du sarkozisme et qui aujourd'hui soutiennent sans états d'âme les emplois fictifs et les honoraires d'AXA et de FIMALAC.

Ma détermination sera incomparable par rapport à ceux qui ont passé cinq ans à lutter contre les frondeurs du PS et du jour au lendemain les cautionnent. Ma détermination sera sans commune mesure par rapport à ceux qui ont défendu l'idée d'une sociale démocratie réformiste et qui aujourd'hui défendent l'idée des lendemains qui chantent ou plutôt déchantent.

Ma détermination sera sans limite comparée à tous ces européens et ces humanistes de gauche et de droite qui aujourd'hui soutiennent des candidats frileux sur la construction européenne et sur la nécessité de mieux préparer la France à l'ouverture au monde.

Oui, comme François Bayrou, je ferai tout pour aider Emmanuel Macron et pour notre avenir à tous, je vous engage à en faire de même. Je ferai tout pour contribuer à cette nouvelle majorité présidentielle à même de remettre la France d'aplomb.

J'en appelle aux centristes et aux humanistes de droite qui se sont reconnus dans les discours de Juppé et de NKM pour qu'ils cessent de servir de force d'appoint à un projet rétrograde et rejoignent cette nouvelle future majorité. J'en appelle aux sociaux démocrates réformateurs qui se sont reconnus dans les discours de Valls pour qu'ils cessent de servir de force d'appoint pour des rêves utopiques et dangereux qu'ils ne partagent pas, afin qu'ils rejoignent cette majorité nouvelle, suffisamment large pour changer le pays et le remettre sur les rails.

10:17 | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.