Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le naufrage de la droite dépasse la seule candidature de François Fillon | Page d'accueil | La restauration scolaire doit-être payée par les parents ou les contribuables ? »

jeudi, 09 mars 2017

Joyeux anniversaire l'Europe !

antoine vielliard europeLes 60 ans de la signature du traité de Rome sont une bonne occasion pour faire le bilan de la construction européenne et de ce qu'elle nous apporte au quotidien. Tout particulièrement à l'approche d'une élection présidentielle française qui peut conduire l'Europe à son développement ou à sa disparition.

Je remercie l'Union Européenne d'avoir garanti près d'un siècle de paix. Evidemment lorsqu'on n'a pas connu la guerre, on prend cela pour acquit. Pourtant, il suffit de voir qu'un monde dans lequel chaque peuple revendique le "moi d'abord" des populistes est un monde qui s'achemine vers la guerre. Ce simple graphique montre à quel point un débat et un vote démocratique est beaucoup plus légitime et beaucoup moins mortel que la résolution des différents par les armes.

europe et paix

Je remercie l'Europe d'avoir contribué, sans doute insuffisamment, à préserver la souveraineté populaire face aux intérêts privés. Grâce à l'union des pays européens, ce sont des pouvoirs démocratiques qui brisent petit à petit des cartels, mis à bas le secret bancaire et sa fraude fiscale, les montages complexes qui exonèrent encore quelques multinationales de l'impôt commun ou mis un terme au racket des frais de roaming. Isolément, les royaumes du moyen âge aurait été aussi impuissants que des barques de papier au milieu d'un océan déchainé.

Je remercie l'Europe d'avoir assis la souveraineté monétaire Européenne. Une souveraineté monétaire qui a permis de diviser par 5 les taux d'intérêts. Les habitants paient 5 fois moins cher leurs crédits immobiliers. Parce que désormais l'Euro est une monnaie de réserve internationale, nos états, nos entreprises, nos collectivités empruntent 5 fois moins chers pour financer leurs investissements. A la seule échelle de la commune de St Julien, ce sont 50 000 euros supplémentaires par année de baisse de nos intérêts d'emprunts.

Je remercie l'Union Européenne parce qu'ici, grâce au Parlement Européen, nos décisions politiques sont prises par des parlementaires puissants plutôt que par des intérêts privés. Ruppert Murdoch ne dicte pas les lois européennes aussi facilement que les lois britanniques à travers quelques tabloïds, même si nous devons faire mieux en matière d'indépendance financière des médias. Les multinationales ne dictent pas nos taux d'imposition comme cela peut être le cas dans les pays plus petits et plus isolés. Nos dirigeants décident seuls et ne vont pas prendre leurs ordres et leurs financements auprès de Trump et Poutine comme le font les prétendus souverainistes d'extrême droite.

Je remercie l'Union Européenne d'avoir tenu bon pour préserver, voir même d'avoir imposé au monde les normes de qualité européenne dans une économie globalisée. Je remercie l'Union Européenne d'avoir été moteur dans l'établissement de normes juridiques et environnementales internationales. Des normes qui n'auraient jamais vu le jour sans le leadership européen.

Je remercie l'Union Européenne d'avoir su protégé le citoyen des dérives autoritaires de certains états membres ou d'avoir su nous préserver de nos faiblesses. Où en serait notre dette nationale ? Où en serait la France si l'Union Européenne ne contrôlait pas chaque année nos déficits budgétaire devant l'irresponsabilité des parlementaires depuis 40 ans ?

Bien sûr il reste encore beaucoup à faire pour les 60 prochaines années. Nous devons mieux investir dans nos infrastructures. Nous devons mieux coordonner nos politiques budgétaires, financières et économiques. Nous devons mieux former. Nous pouvons faire beaucoup plus, beaucoup mieux et beaucoup moins cher pour assurer notre défense ensemble plutôt que séparément et sous couvert d'un pays tiers. Nous pouvons faire mieux et moins cher en coordonnant nos politiques étrangères.

Nous avons besoin de plus d'Europe.

 

 

15:51 Publié dans Europe | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.