Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« St Julien a commencé à supprimer la taxe d'habitation pour rendre la fiscalité locale plus juste | Page d'accueil | #2 On l'a dit, on le fait : ouvrir des classes pour rattraper le retard »

dimanche, 26 mars 2017

#1 On l'a dit, on le fait : ouvrir des cantines dans les écoles

Il y a trois ans, les habitants de Saint-Julien ont confié à notre équipe la responsabilité de gérer la ville. Je ferai ici chaque jour un point l'état d'avancement de nos 33 engagements.

Le transport par car jusqu'au restaurant scolaire de Cervonnex prend du temps de pause aux enfants, coûte cher au contribuable, et se traduisait à l'époque par des retards importants en cours l'après midi. Nous nous sommes engagés à instaurer la restauration scolaire dans les écoles pour les maternelles.

La restauration scolaire dans les écoles a été étendue à l'école du Puy St Martin en augmentant le nombre d'enfants qui déjeunent au collège (septembre 2014), en ouvrant la restauration scolaire sur place (janvier 2016) et en mettant en œuvre un double service (septembre 2016). Par ailleurs, nous avons mis en place une convention avec le lycée pour l'accueil d'enfants de l'école François Buloz au lycée (septembre 2015). Au total, 134 enfants peuvent désormais déjeuner sur place sans avoir à subir le transport par car jusqu'à Cervonnex.

Cela a permis de passer à un service continu à Cervonnex plutôt que deux services : les enfants ont désormais le temps de déjeuner correctement, de profiter du temps de midi et ne sont plus en retard en classe l'après midi.

Cela va progresser encore avec l'ouverture des deux nouvelles écoles des jardins de l'Europe en septembre 2019 (si les travaux peuvent démarrer à temps et s'il n'y a pas de recours contentieux). Nous étudions aussi la possibilité pratique d'ouvrir une restauration scolaire à l'école des Prés de la Fontaine.

Par ailleurs, nous avons renforcé l'encadrement lors de la pause méridienne, et nous avons changé de prestataire pour une qualité de repas bien supérieure - au même prix -.

Le service de restauration scolaire est même victime de sont succès puisque la proportion de parents qui s'inscrivent a augmenté de 25% !

Parce que notre parole compte, nous faisons ce qu'on a dit !

17:30 | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.