Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Pour rééquilibrer les comptes publics, un bon député c'est important | Page d'accueil | Législatives : "le flux et le reflux me font marrer" Raymond Devos »

jeudi, 08 juin 2017

Pour adapter les moyens de l'Etat en Haute-Savoie à la démographie croissante

Dans les domaines clefs de la justice, de la police et de la gendarmerie ou encore de la santé, l'Etat n'arrive pas non plus à suivre l'évolution démographique de la Haute-Savoie.

Les moyens alloués aux hôpitaux s'inscrivent dans une évolution fixée nationalement. Elle ne prend en compte que très modérément l'évolution démographique fulgurante de la Haute-Savoie en général et du Genevois français en particulier. Dans d'autres départements, la démographie est déclinante mais les moyens publics ne sont pas revus à la baisse proportionnellement. Il en découle une dégradation des soins plus importante dans les régions les plus dynamiques économiquement... et donc fiscalement.

Les forces de l'ordre voient leurs effectifs augmenter de manière bien plus faible que la population. Là encore, il en découle une baisse de moyens pour faire face à l'augmentation des cambriolages depuis plusieurs années.

Mais c'est dans le domaine de la justice que l'évolution est la plus criante. Les moyens humains de la justice n'ont pas évolués alors que la population a augmenté de manière vertigineuse. Bien naturellement, la criminalité a augmenté de relativement manière proportionnelle à la population. On se retrouve donc dans une situation ou des crimes commis par des auteurs identifiés ne peuvent pas être poursuivis en justice faute de moyens adéquats... pendant que la population et la criminalité a baissé dans des départements qui ont gardé les mêmes moyens judiciaires.

A vrai dire, seul l'éducation nationale s'adapte année après année à l'évolution des effectifs scolaires. Il est nécessaire que l'ensemble des services de l'Etat s'adapte à l'évolution démographique de la Haute-Savoie. Nous aurons pour cela besoin d'un bon député pendant 5 ans pour sensibiliser les ministères à cette question et veillé ce que les moyens humains et matériels soient transférés des départements en déclin démographique vers les départements en croissance démographique. Les moyens publics de l'Etat doivent suivre les déplacements de population.

09:53 | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.