Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Pour une ville propre nettoyée de l'affichage sauvage | Page d'accueil | Mieux rémunérer et mieux valoriser le travail en France »

jeudi, 28 septembre 2017

Baisse de 3,67% de la taxe d'habitation à St Julien-en-Genevois cette année

Les St Juliennois reçoivent en ce moment même leur avis d'imposition pour la taxe d'habitation. Chacun pourra remarquer que les impôts baissent à St Julien pour les habitants.

Cette baisse a été rendue possible grâce à une gestion rigoureuse qui a permis de baisser les dépenses de fonctionnement de -7% de 2015 à 2016. Ces baisses ont permis à la fois d'investir mais aussi de compenser l'augmentation d'impôts pour les résidents secondaires par une baisse d'impôts pour les résidents principaux. A titre personnel, cela représente 21 euros de moins sur mon avis d'imposition.

J'ai été invité la semaine dernière par l'Association des petites villes de France à présenter les efforts fait collectivement par les St Juliennois pour maitriser la dépense publique communale. J'ai pu mesurer qu'une majorité des maires des petites villes de France ne sont pas encore prêts à réduire la dépense publique. Pour certains, la dépense publique est par nature légitime même lorsqu'elle est innefficace. Pour d'autres, les mesures d'économies sont des remises en question de leurs propres choix passés. Malgré l'ampleur des déficits, l'explosion de la dette publique et le caractère insupportable des prélèvements obligatoires en France, beaucoup de maires des petites villes ne réalisent pas encore le caractère inéluctable des économies pour préserver la souveraineté de la France. De toute évidence, nous devrons faire des choix et améliorer sans cesse l'efficacité de notre dépense publique. St Julien est désormais armée pour investir dans son avenir.

Une minorité de maires partagent nos principes et souhaitent s'inspirer de nos méthodes : partage du diagnostic, implication de tous (agents, habitants, associations, fournisseurs..), arbitrages politiques, responsabilisation des usagers, programmation pluriannuelle des dépenses, des recettes et des investissements. Il faudra que demain cette minorité devienne majorité.

Les résultats de St Julien ont conduit les instances nationales à me demander de participer au comité directeur de l'Association des Maires de France. J'y participerai volontiers pour défendre l'idée que les communes doivent activement participer à l'effort national de réduction de la dépense publique plutôt que de contester sans cesse et vainement des mesures jugées indispensables par tous les partis politiques lors de la dernière campagne nationale.

Avis de taxe d'habitation à St Julien en Genevois

08:41 | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.