Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 12 nouveaux points de tri à St Julien en 2017 | Page d'accueil | Baisse de 3,67% de la taxe d'habitation à St Julien-en-Genevois cette année »

mercredi, 27 septembre 2017

Pour une ville propre nettoyée de l'affichage sauvage

Fête de la pomme.jpgCes dernières années l'affichage sauvage avait pris des proportions hallucinantes à St Julien. Souvenez-vous c'était il y a quelques mois et pourtant cela semble déjà une éternité tellement c'était archaïque : les entrées de ville étaient une longue ribambelle de pancartes sauvages installées n'importe comment. Projets immobiliers, restaurants, et commerces divers y allaient de leur surenchère : polluant les espaces au détriment  des habitants et de ceux qui respectent les lois sur l'affichage.

Les associations aussi y allaient de leur surenchère. C'était à celle qui en ferait le plus. Avec des banderoles et des pancartes pas toujours esthétiques, qui ne résistaient pas toujours aux assauts de la météo et mises un peu partout sur l'espaces public. Rarement enlevées à l'issue des manifestations. Une surenchère au détriment des associations elles-mêmes puisque celles qui restaient raisonnables ou respectueuses de l'environnement avaient de plus en plus de mal à communiquer.

Tout cela a été nettoyé. Les entrées de ville s'améliorent. Les contrevenants sont d'abord prévenus puis sanctionnés. Le travail se poursuit puisque le conseil municipal vient d'approuver le lancement de la procédure pour un nouveau règlement local de publicité qui permettra de mieux cadrer aussi l'affichage commercial.

Des supports multiples, nombreux et gratuits sont proposés aux associations :

  • L'agenda distribué dans toutes les boites aux lettres des habitants. L'agenda est également disponible en ligne sur le site de la mairie. Toutes les associations peuvent l'utiliser gratuitement (environ 30'000 euros de supports payés par les contribuables).
  • Toutes les associations qui le souhaitent peuvent communiquer leurs événements sur les panneaux électroniques,
  • Le Locallien.fr, une plateforme qui permet aux associations de communiquer leurs événements et aux habitants de savoir ce qui se passe,
  • Pour les événements majeurs, des supports supplémentaires sont mis à disposition : oriflammes d'entrée de ville, réseau d'affichage de la ville, bulletin municipal.

La commune travaille actuellement sur de nouveaux supports au service des associations, nous pensons aboutir dans le courant de 2018. Mais il leur revient déjà d'utiliser pleinement les multiples supports existants mis gratuitement à leur disposition. Les règles ont été rappelée à toutes les associations qui n'avaient pas toujours conscience de la multiplicité des supports mis à leur disposition gratuitement ou ignorait les modalités d'utilisation. La quasi totalité utilise désormais ces supports.

Parmi les événements majeurs, nous sélectionnons des événements qui s'adressent au plus grand nombre de St Juliennois. Nous avons choisi en début d'année d'accorder ce statut à la fête de la pomme : car elle s'adresse à tous, se situe sur la place du cœur de ville et est par ailleurs, une manifestation de solidarité que nous souhaitons appuyer. Nous avons donc réservé pour la fête de la pomme le réseau d'affichage de la ville. Malgré plusieurs relances, Annie Stalder, responsable de la communication de la fête de la pomme (et par ailleurs, ancienne adjointe de l'équipe municipale de Jean-Michel Thénard), n'a pas répondu à notre proposition d'utiliser ce réseau. Malheureusement également, les organisateurs de la fête de la pomme ne souhaitent pas communiquer sur la plateforme Locallien.fr lancée par la Communauté de Communes en lien avec la ville sans donner d'explications convaincantes. Ils ne souhaitent pas non plus communiquer dans l'agenda gratuit distribué à tous les habitants. Mais pour créer une polémique stérile, ils dénoncent aujourd'hui la volonté de la ville de veiller à l'environnement et de lutter contre l'affichage sauvage. Nous le regrettons et regrettons surtout que les personnes défavorisées aidées par le Secours Catholique et l'association Alfa bénéficiaires des recettes de la fête de la pomme aient à subir les conséquences de cette polémique politique stérile de la part d'une ancienne adjointe "socialiste". Il revient à chaque citoyen de juger de l'honnêteté, de l'intégrité et de la bonne foi de la démarche polémique au détriment des bénéficiaires et d'accorder aux moulins à vent de la commune l'attention qui leur revient en fonction de leur crédibilité.

Au delà de cette polémique stérile et déplorable, je vous invite fortement à participer à la fête de la pomme pour son caractère conviviale et solidaire. Pour en savoir plus retrouvez les informations sur le site du comité des festivités : http://cdf.st-julien.info/

09:21 | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.