Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Un projet d'habitat coopératif à St Julien-en-Genevois | Page d'accueil | Une plus juste compensation financière genevoise pour St Julien »

vendredi, 06 décembre 2019

Le bail réel et solidaire à St Julien en Genevois

Les logements coûtent chers en France... et tout particulièrement à St Julien du fait de la proximité avec la frontière suisse. Dans le coût du logement, nous payons deux choses très différentes : il y a le coût du logement comme lieu où l'on peut se loger, mais il y a aussi le coût du patrimoine transmissible. La conjonction des deux rend le logement particulièrement coûteux. Certains pays ont d'autres usages et dissocient ces deux aspects avec des baux emphytéotiques : on achète un logement pour toute une vie mais on renonce à la possibilité de le transmettre aux générations futures.

Transmettre son logement à ses enfants était particulièrement important lorsque les familles avaient beaucoup d'enfants, lorsque les familles n'étaient pas recomposées et lorsque les enfants vivaient dans la même commune ou le même hameau.

La vie beaucoup changé. Particulièrement à St Julien. De plus en plus d'habitants décèdent sans héritiers vivants : soit ils n'ont pas eu d'enfants ou parfois le ou les enfants qu'ils ont eu sont décédés avant eux. Souvent les habitants décèdent à un âge avancé alors que leurs propres enfants sont en retraite ou sur le point de l'être et n'ont pas nécessairement de projet d'investissement. Souvent, leurs enfants résident dans une autre commune, une autre région ou même un autre pays et n'aspirent pas nécessairement à vivre dans le même logement. Même les propriétaires ne conservent leur logement que pour une durée moyenne de 10 ans seulement environ. Le besoin de transmission patrimonial peut être moindre ou prendre d'autres formes ou à d'autres moments de la vie.

Le bail réel et solidaire permet de dissocier le besoin de logement et le besoin de transmettre un logement. Il empêche la spéculation à la revente. Cela peut conduire à réduire le coût du logement de près de 30%. Lorsqu'on sait que le coût d'un logement représente près de 30% du budget des ménages, cela peut représenter près de 10% de gain de pouvoir d'achat.

Le bail réel et solidaire est accessible sous condition de ressource et permet précisément à ceux qui ont du mal à se loger dans le Genevois de pouvoir le faire à l'avenir.

Plusieurs sites sont envisagé à St Julien pour la mise en oeuvre de baux réels et solidaires.

08:26 | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.