Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Rosa Maria Da Costa pour que Vive Saint-Julien-en-Genevois | Page d'accueil | Avant/Après : promesses tenues (11/11) »

jeudi, 27 février 2020

Avant/Après : promesses tenues (10/11)

Retrouvez chaque jour à 13h30 une partie de notre bilan de mandat

Avant le plan local d’urbanisme permettait la destruction de la villa Tapponier avenue de Ternier et l’église de Thairy était laissée à l’abandon. Grâce à votre soutien, et conformément à l’engagement #11, le plan local d’urbanisme a permis la préservation et la rénovation des villas anciennes de St Julien. Les premiers travaux d’entretien de l’église de Thairy depuis 20 ans ont été réalisés par la commune pour en assurer sa sécurité. Des itinéraires patrimoniaux ont été réalisé. Une arche de mémoire a été construite en souvenir du Pont Manéra.

Avant les cambriolages et les agressions étaient en hausse. Grâce à votre soutien, et conformément à notre engagement #33, nous avons pu équiper la ville en caméra de vidéoprotection régulièrement utilisées par la police et la justice pour identifier et sanctionner des auteurs de délits et de crimes. Les cambriolages et les agressions sont en baisse.

Avant les abords des écoles n’étaient pas signalés. Grâce à votre soutien et conformément à notre engagement #32, nous avons pu sécuriser les abords des écoles par une signalétique adaptée et des aménagements de sécurité (crayons, coussins berlinois, radars pédagogiques…).

Avant la police municipale comptait seulement 5 agents de police, ce qui ne permettait de couvrir que des amplitudes horaires de journée en semaine. Grâce à votre soutien, et conformément à notre engagement #31, nous avons pu rendre la police pluri-communale et recruter 3 agents et un ASVP supplémentaires ce qui a permis d’étendre ses horaires aux débuts de soirée et aux samedis.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.