Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Ce que nous NE FERONS PAS ! | Page d'accueil | Pour une ville plus conviviale »

mardi, 03 mars 2020

Antoine Vielliard pour que Vive Saint-Julien-en-Genevois

Antoine Vielliard, Vive Saint Julien en GenevoisJ'ai 48 ans. Vous trouverez tout mon parcours professionnel et politique sur Wikipedia, sur Linked-in ou sur Facebook. Ce qui m'anime surtout c'est le contact avec les autres ; plus les rencontres sont diverses plus cela me plait. J'ai un besoin fondamental de me sentir socialement utile pour donner du sens à ma vie : c'est la raison pour laquelle je me suis engagé dans la vie publique. J'essaie d'être pragmatique plutôt qu'idéologique. Je suis rationnel et ai tendance à me méfier des émotions lorsqu'elles troublent le jugement, mais je me soigne. Par contre, l'injustice, la mauvaise foi ou l'opportunisme ont tendance à me mettre en colère. J'ai sans doute un rapport un peu germanique aux respects des règles de vie en société, fruit de mon enfance en Suisse, où j'ai appris la responsabilité individuelle face aux enjeux collectifs. J'ai un rapport aux autres en revanche plutôt anglo-saxon : je préfère une franchise un peu directe qui permet de progresser, plutôt que l’hypocrisie des conventions qui esquivent les problèmes, et j'ai tendance à avoir plus d’affinités avec les personnes qui ont des convictions différentes des miennes que ceux qui n'en ont pas.

Mon engagement pour la commune date de 2008. J'ai décidé de m'engager au service de tous pour me sentir utile. J'adore les rencontres que l'on fait dans l'engagement public : des nouveaux nés aux centenaires, des hameaux au quartier prioritaire de la politique de la ville, des sans papiers aux cadres de multinationales, des personnes qui viennent d'arriver à celle qui n'ont jamais quitté la commune, "de ceux qui croient au ciel et ceux qui n'y croient pas", chaque rencontre est source d'enrichissement humain. J'aime la diversité des sujets que l'on est conduit à aborder : des déchets à l'urbanisme, de l'éducation aux eaux pluviales, de la culture au sport, de la comptabilité publique à la laïcité. J'aime voir les projets avancer. Ma plus grande fierté du mandat c'est la qualité de l'équipe que nous avons rassemblée en 2014 et de voir les progrès personnels accomplis par chacun au service de tous. L'équipe que nous vous présentons aujourd'hui m'enthousiasme plus encore.

Ce mandat a été à la fois difficile et passionnant. Passionnant par les projets que nous avons du et pu mener à bien : des plus grands comme les écoles Nelson Mandela ou l'entrée ouest et ses jardins suspendus, aux plus petits comme les autocollants stop pub sur 40% des boites aux lettres de la commune. Il a aussi été difficile car nous avons été confrontés aux individualismes et aux intérêts particuliers au quotidien. Derrière les pétitions, les gesticulations, et les tentatives de pression se trouvent souvent des intérêts particuliers, partisans ou catégoriels. En tant qu'élu nous nous sentons souvent seuls au quotidien à défendre l'intérêt général. Nous nous ressourçons régulièrement en venant à votre rencontre pour nous rappeler sans cesse que nous ne sommes en réalité pas seuls et que vos préoccupations sont conformes à l'intérêt général.

Pour le prochain mandat, je compte m'occuper plus particulièrement de l'animation et de la coordination de notre équipe afin de mener à bien les grands projets de manière qualitative et de réussir l'accélération de notre transition environnementale. Cela va être un défi majeur de coordination de projet. Nous devrons prendre des décisions pertinentes rapidement. Nous devrons gérer la ville efficacement comme nous avons su le faire pour financer ces projets de grande ampleur. Nous devrons travailler à tous les processus de gestion du changement qui seront indispensables pour réussir la transition environnementale. Cela ne pourra se faire qu'avec vous.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.