Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 13,3% de rentabilité immobilière au St Georges : Merci les APL ! | Page d'accueil

vendredi, 28 juillet 2017

Pour un débat de fond sur l'attribution des fonds frontaliers dans le canton de St Julien

La semaine dernière j'ai publié une note d'analyse au sujet de l'attribution des fonds frontaliers cantonnaux dans le canton de St Julien en Genevois. La Tribune de Genève m'a demandé d'en rédiger une synthèse qui a été publiée dans l'édition d'hier.

Curieusement, les Conseillers Départementaux, à ce stade n'ont pas souhaité répondre sur le fond des enjeux. Ils ne donnent aucune explication sur les raisons pour lesquelles certains projets d'écoles sont subventionnés et pas d'autres ? Pourquoi les taux de subvention et les montants sur des projets identiques varient si fortement ? Pourquoi les communes dont les maires ont soutenu la député ont des niveaux de subvention plus élevée ? Pourquoi si peu de crédits sont affectés aux communautés de communes qui ont la responsabilité de l'organisation du territoire ? Pourquoi seulement 10% des crédits sont affectés à la mobilité et au logement et 0% à l'emploi et à l'accès aux soins qui sont pourtant les priorités des habitants ? Pourquoi alors que le conseil départemental est si attaché à une répartition proportionnelle au nombre de frontaliers lorsqu'il s'agit de répartir les fonds entre l'Ain et la Haute-Savoie ou entre canton Haut-Savoyards s'en affranchit soudainement lorsqu'il répartit ces mêmes crédits entre les collectivités du canton de St Julien ?

Pour ma part, je resterai sur le débat de fond : les moyens publics doivent être utilisés à la résolution des problèmes des habitants et en particulier la mobilité, l'emploi, le logement abordable et l'accès aux soins. Ils ne doivent jamais être saupoudrés sur des projets communaux hétéroclites, ni être utilisés en récompense d'un soutien aux élections législatives.

J'attends la réponse du Conseil Départemental et ai demandé aux services de la commune de préparer un recours gracieux contre cette délibération manifestement illégale.

Pour rester sur le débat de fond, vous trouverez ci-dessous une analyse de l'attribution des crédits dans le canton de St Julien : 

 Comprendre les fonds frontaliers cantonaux dans le canton de St Julien en Genevois.pptx

11:52 | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.